Cynicus Vampirus

Il y a quelques temps, je publiais sur Wattpad une nouvelle histoire. 

Alfred Bourgeon est un vampire centenaire. Il a fait la guerre. A vécu l’amour. Mais souhaite à présent mourir. 
Lorsque je crée les personnages, généralement je les crée du plus profond de mon coeur. Ils représentent quelque chose pour moi. Dans leur manière de se comporter, leur physique ou leur mental. 
Quelque part, ils sont moi autant que je suis eux. 
Sauf qu’avec Alfred, au bout de trois chapitres je me suis rapidement demandé, mais à quoi tu sers ? 

Il ne m’a pas répondu. 

J’étais perdue face à lui. Il était morose, suicidaire et obscur. Je m’étais dit que je le détestais, qu’il ne pouvait pas être de moi. C’était impossible que je crée ce genre de personnages. 
Et puis, en discutant avec quelqu’un, j’ai eu une révélation à propos de lui et de la relation avec lui. 

Alfred était moi quelque part. 

Certains traits de son caractère étaient exagérés, il était fictif après tout. Sauf que je me suis rendu compte, que j’étais comme lui. Tout comme il était comme moi. 

Et ce fait, je me suis posé des questions. 

J’étais obsédée par lui, je voulais comprendre. Alfred n’était pas coopératif, il ne parlait que rarement et passait son temps à broyer du noir. 

Puis j’ai compris. 
Alfred qui voulait mourir, par un hasard, m’a fait comprendre qu’inconsciemment il ne voulait pas mourir SEUL. 

Affronter la mort seul l’effrayait. Il avait déjà faillit mourir une fois et ça avait été traumatisant pour lui. Il ne voulait pas recommencer sans le soutien de quelqu’un. 
Ceci explique pourquoi il a combattu la mort aussi longtemps. 

Moi, je me suis agenouillé devant lui et je l’ai pris dans mes bras en le remerciant. Parce que je venais de comprendre que j’étais comme lui. Une partie inconsciente de moi ne voulait pas mourir seule. 

Et pour ça, merci Alfred Bourgeon, vampire de ton état. Je te promets aujourd’hui une belle mort. 

Publicités

J’ai vu Sausage Party

sausage-party

 

Depuis que j’ai vu sa bande annonce, Sausage Party est un film d’animation que j’ai eu envie de voir.

Mélangeant animation et blagues d’adultes, le mélange devrait plaire à certains d’entre nous qui aime ce genre d’humour.

Ne me fiant pas aux critiques négatives, et à la polémique crée vis-à-vis de ce film, je l’ai finalement regardé.

Dans un vague style rappelant Pixar, le dessin animé commence calmement dans un super marché où les héros principaux nous sont présentés. Franck, une saucisse et Brenda, une brioche.

Sans aller au fond du film, on voit qu’il suit un certain schéma classique, situation initiale, péripéties, résolution du problème et une fin heureuse. Il est surtout original par le chemin qu’il prend, c’est avant tout, de mon point de vue, un film pour adulte. Mais pour autant, c’est tout ce qu’il a de spécial, et encore une fois ça n’engage que moi.

Dès le début du film, on est assaillis de phrases perverses et salaces, qui peuvent soit plaire, soit déplaire, chacun a son propre humour après tout.

Pourtant même si je reste mitigée vis-à-vis du film, je dois avouer que certains passages m’ont bien fait rire, je suis habituée à cet humour, pour moi ce genre de choses est drôle, alors ça me fait rire.

Je pense que le problème du film ne se situe pas dans ce qu’il montre, mais dans sa manière de le montrer. Après tout, on a toujours inculqué que les dessins animés étaient pour les enfants, or ici tout le graphisme enfantin est respecté, des gants blancs en guise de mains, des yeux pétillants, et même une chanson en début du film ! Le problème est ce qu’il démontre, pourtant ce genre d’animés n’est pas nouveau, Youtube par exemple en regorge, avec Happy Tree Friend (animé très gore à ne surtout pas regarder si vous êtes sensibles) ou encore Mister Pickles (même cas, ici encore beaucoup de violence, ne pas regarder).

Pour moi, il reste un film assez agréable, même si je ne l’ai pas adoré comme j’aurais pu le faire avec d’autres films, et je ne le regarderais qu’une fois, car il n’a rien de super extraordinaire.

C’est juste un dessin animé pour adulte qui peut plaire comme déplaire, je vous conseillerais de regarder la bande annonce avant de regarder le film avant de vous faire une idée de ce que vous allez regarder, après tout, nous avons tous nos propres goûts, un film peut nous plaire, comme nous pouvons le détester.

Ne nous fions plus aux critiques et aux polémiques, faisons nous notre propre opinion sans être influencer.

Est-ce que je vous recommande ce film ?

La réponse est … non, puisque chacun a ses propres goûts, et que je ne veux pas vraiment vous influencer, regarder la bande annonce puis décider vous-mêmes si vous voulez le regarder ou non.

Dites moi quand même, si vous avez regardé le film, qu’en avez-vous pensez ? L’avez-vous aimé, détesté, et surtout, pourquoi ?

NICHE – Un jeu tout mignon tout plein

niche

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous présente un jeu sur lequel j’ai flashé. Il est sur ordinateur et est encore en « Early Acess ».

Avant d’entrer dans le vif du sujet il faut savoir qu’un jeu en Early access (Peut se traduire par Accès Anticipé) est une version bêta du jeu, cette version n’est pas complète et les développeurs du jeu travaillent encore sur ce jeu. Cependant cette Early Access permet aux joueurs de découvrir le jeu avant sa sortie ! Un avantage non considérable. Cette early access peut être payante ou gratuite selon le jeu.

Mais alors, pourquoi ne pas attendre la sortie de Niche pour commencer à y jouer ? 

Niche est pour moi un jeu très prometteur.

C’est un jeu de survie génétique. Cela veut dire que l’on gère -au début- deux créatures (Adam et Eve) et nous devons les aider à survivre dans un monde hostile. Le but est de savoir gérer ses actions, puisque chaque action dépense un point de nourriture (que l’on peut récupérer sur des buissons), puis décider de reproduire nos créatures.

Il faut regarder leur génétique.

adam-et-eve

Ici voit les deux premières créatures accompagnées de leur bébé. Chaque créature est unique, avec des caractéristiques qui lui sont propres et qui sont utiles à la future meute.

Il faut aussi faire attention aux gênes récessifs qui peuvent poser problème, on peut avoir des créatures aveugles de naissance, il faut aussi regarder leur immunité puisque si les deux lettres sont identiques il y a un risque de tomber plus souvent malade pour la créature.

Il y a vraiment beaucoup de choses à gérer ce qui fait de Niche un jeu vraiment immersif, le but est aussi d’agrandir le territoire en allant de plus en plus loin dans les herbes, ainsi on peut trouver d’autres nids pour que les femelles puissent y accoucher, des lapins (qui rapportent 3 de nourriture si on parvient à les capturer), d’autres buissons mais aussi d’autres créatures à l’état sauvage qui ne font pas partie de la meute tant que vous ne les avez pas découvert, ces créatures que vous venez de rencontrer sont un point essentiel pour ne pas avoir les mêmes gênes dans votre meute mais aussi pour en trouver d’autres !

Cependant agrandir son territoire peut être aussi une source de danger ! Des carnivores y rodent … ils sont dangereux et attaqueront vos créatures. Le but est alors d’envoyer vos créatures avec le plus d’attaque pour protéger la meute et espérer le mettre hors état de nuire.

Pourquoi ce jeu ?

Tout d’abord, j’ai toujours adoré ce genre de jeu, avoir des animaux et les voir grandir, vieillir et mourir a toujours été un de mes jeux préférés, puisque même s’ils meurent, leur descendance est là pour les faire vivre. On s’attache rapidement à eux, d’autant que dans Niche, chaque créature possède un nom unique, certes nous n’avons pas la liberté de le choisir, mais je trouve les noms qui ont été choisis pour les bestioles sublimes.

Ensuite bizarrement, la plate forme ne me gêne pas, j’aime beaucoup jouer sur ordinateur mais les commandes du jeu sont très simples. Pas de « ZQSD » ou autre touche compliquée, les commandes sont juste pour la caméra, le zoom et la rotation, tout le reste se fait à la souris.

Aussi c’est un jeu très immersif car on peut faire passer les journées, à chaque journée il y a toujours des choses à faire, voir comment grandisse les petits, vérifier que chacun n’est pas tomber malade, vérifier ce qu’il y a dans ses herbes qui bougent ect.

656541zfeez

Ce que j’aime aussi, puisque chaque créature est unique, c’est d’en découvrir le plus possible, d’avoir tous les gênes ect. Afin d’avoir des créatures qui vivent le plus longtemps et le plus paisiblement possible.

Enfin pour ma part je ne parle pas très bien anglais, sauf que le jeu emploi un vocabulaire très simple, pas de mot compliqué pour parler de génétique, tout est simple et j’adore cet aspect, généralement les jeux vidéos emploient des grands termes pour ne finalement rien dire alors qu’ici tout est facile à comprendre, surtout avec les symboles qu’il y a.

De nombreuses youtubeuses ont fait des let’s play sur ce jeu. (Par exemple JessiMew ou encore  Seri! Pixel Biologist!) Elles montrent sur leur partie comment est le jeu, elles ont commencés il y a quelques temps et on voit bien leur évolution et elles montrent comment bien jouer. Pour ma part c’est comme ça que j’ai découvert le jeu et sans m’en rendre compte j’ai regardé 20 épisodes de ce let’s play très facilement.

L’Early Access coûte actuellement 19.99 euros et est sur Steam, j’ai hésité avant de l’acheter mais en connaissant que j’aurais le jeu dans sa version finale, je l’ai finalement pris.

Et vous, êtes vous tenté d’y jouer, de l’offrir en cadeau ou rien de tout cela ?

 

qbfuoeszb

Bienvenu sur mon blog

6408948

Bonjour et bienvenu sur mon blog. C’est l’endroit qui me sert de foutoir, là où je mets ce que je veux, comme j’aime de tout, ce blog sera rempli de choses hétéroclites, mais avouons que c’est plus rigolo comme ça.

De la musique, des jeux vidéos, des livres, de la mode, des pensées personnelles se côtoieront ici dans un joyeux bordel, j’espère justement que vous aimerez lire ce dit bordel.

 

Pour ma part je vous dis à bientôt pour le premier article,

Bisous à vous.